Le temps des au-revoirs ...

, par CAB Handball

Samedi 1er juin, après la joie, c’était donc aussi le temps des au-revoirs, avec plusieurs départs sur cette fin de saison ! Le staff et 5 joueuses se dirigent vers d’autres horizons.

Une page se tourne côté staff avec le départ de Lucile Bruxelles (cf article précédent), ainsi que de son adjoint Marc Tourdot de la kinésithérapeute Christelle Gire et du préparateur physique Romain Rougier. Il ne seront plus aux côté des filles l’année prochaine, mais seront restés de nombreuses années fidèles au CAB ! Merci à eux d’avoir accompagné les filles aussi longtemps !

Focus sur Marc Tourdot, entraiîeur adjoint

Comment est née ta collaboration avec Lucile ?
On se connait depuis longtemps ! Je l’ai souvent croisé au sein du comité de Gironde, notamment quand j’avais en charge des équipes jeunes de secteur afin de constituer la sélection départementale. Cela fait 20 ans que je suis sur un banc et quasi exclusivement sur le handball féminin ça crée des liens et on a souvent croisé nos points de vue sur telle ou telle joueuse.

Quel était ton rôle dans le groupe de N1 ?
C’est un avis personnel mais je pense qu’un entraîneur adjoint est plus en lien avec l’entraîneur principal que le groupe de joueuse proprement dit. Durant 20 ans je n’ai été que deux fois adjoint : avec Stéphane Nicol en LFH et ici, c’est un poste bien particulier, il faut rester à sa place. J’étais constamment en lien avec Lucile sur le plan technique, tactique mais aussi sur la gestion de groupe. Je faisais la vidéo sur nos futurs adversaires et on se faisait des débats avec arguments contradictoires ! Je peux vous assurer qu’elle est douée en plaidoirie ! Après, Il s’avère que Lucile était absente dû à des raisons professionnelles donc j’ai pris seul pas mal de séances et coaché quelques matchs aussi mais la trame, l’esprit qu’on voulait insuffler au groupe devait être le même. Mon rôle est de porter une
voix commune en mobilisant tout un groupe. C’est la clé de la réussite pour moi : avoir une motivation constante en ayant notre objectif en ligne de mire. Et une saison c’est très long, et à 4 entraînements/ semaine il faut être inventif pour garder tout ce beau monde en état d’éveil.

Comment as-tu vécu ces deux saisons ?
J’ai mal vécu la première car on passe très près de la montée. Le groupe était agréable, sérieux, on l’a mérité je pense. Pour cette saison, l’équipe a été renforcée, on a eu un flottement en Novembre/Décembre à cause de nombreuses blessures et une trêve sans doute mal gérée mais le groupe a su se remobiliser, en interne on a modifié notre défense, créer une nouvelle culture notamment avec le
travail vidéo. Le travail de Chris et Romain en soins et préparation physique a été déterminant. Du coup, on était bien en phase et le mois de Janvier a été révélateur avec des règles claires et acceptées de tous. J’étais content de la qualité de nos séances, je savais qu’on avait un groupe riche mais une montée c’est pas si facile, même si ça parait correct il faut être exigeant et en vouloir toujours davantage.

Est-ce que tu pensais que l’équipe arriverait à atteindre l’objectif de la montée en D2 ?
C’est le sport, on ne peut jamais savoir ! De temps en temps je trouvais que nous n’étions pas assez déterminés, prêts à se faire du mal pour réussir, mais l’engagement et la lucidité de l’équipe en compétition est tellement important que les doutes disparaissent. L’objectif est atteint, je suis très content pour les joueuses et le club.

Tu ne seras plus au CAB l’année prochaine, que vas-tu faire ?
Je ne sais pas, je réfléchirai si une opportunité se présente, mais je peux faire une pause aussi ! Le handball est une passion, ma vie familiale sera toujours prioritaire. Et comme dit mon fils de 9 ans : « Papa tu fais comme Zizou, tu pars en étant champion ! »

Focus joueuses :

Adeline Gaschet
Le contenu de ce dernier match restera anecdotique, excepté peut-être le dernier but, d’Adeline Gaschet qui vient clore la marque de la saison côté Béglais. Clore aussi sa carrière de joueuse (cf Damier n°02), sur un dernier pénalty réussi. Le 39ème de la saison !
Une carrière riche qui s’achève pour l’ailière gauche de 42 ans qui est encore devant en contre-attaque et toujours prête à passer un chab, une roucoulette ou à réserver une autre surprise à la gardienne adverse ...
On ne la verra plus sur le 40x20 et comme il était écrit sur les t-shirts d’échauffement de la N1 "tu vas nous manquer Mémé" !

"Finir la saison de cette manière est d’abord une grande satisfaction et un aboutissement collectif de la saison compliquée qu’on a vécu ! Et même si je suis déçue handballistiquement parlant de cette fin de saison pour diverses raisons sur lesquelles je ne m’étendrai pas, finir sa carrière sur une montée, je trouve ça vraiment génial ! Merci à l’équipe et au staff pour la saison passée et l’atteinte de cet objectif qui vient refermer un joli chapitre ! "

Tania Riffaud
La capitaine béglaise ne portera plus le damier la saison prochaine, elle qui sera passé par toutes les émotions au club entre relégation, repêchage et finalement montée !

"Je pars 4 ans après mon arrivée au CAB, avec le sentiment du devoir accompli puisque notre objectif est atteint. C’est toujours difficile de partir, et encore plus sur une montée, mais je garde beaucoup de merveilleux souvenirs durant ces années. J’ai beaucoup appris et c’est pour ça que je tiens à remercier le club, ainsi que tout le staff que j’ai eu l’occasion de côtoyer mais aussi les filles qui ont croisé mon chemin avec lesquelles nous avons écrit une partie de l’histoire du club et surtout celles qui étaient là dans les moments difficiles comme lors de notre relégation à la fin de la saison 2016/2017 (même si nous avons été repêchées).
Bonne continuation au CAB et aux filles !"

Laura Joly

La discrète ailière du CAB a oeuvré cette année à la fois au maintien de la pré-nationale, pour qui elle a été un précieux couteau suisse, et à l’effort de montée avec la N1 sur la fin de saison ! Elle se dirige l’année prochaine vers la capitale pour poursuivre son cursus scolaire.

"Arrivée au Cab il y a 3 ans en pré nationale je ne pensais pas quitter le club d’une si belle manière avec la N1. C’est une expérience Bèglaise que je n’oublierai pas , j’ai pris énormément de plaisir à jouer et à apprendre auprès de chaque joueuse aussi bien en prénat qu’en N1. Je pars la tête remplie de souvenir, mais le meilleur restera cette explosion de joie lors du dernier match face à la Roche sur Yon et l’accession en D2.
Merci pour tout et Bonne continuation à toutes les équipes du CAB !"

Sandra Barrus

Blessée à son arrivée la saison dernière, Sandra a su prendre son mal en patience en début d’année pour petit à petit devenir une pièce importante de la base arrière et de la défense également, grâce à beaucoup de générosité et de grosses qualités physiques.

Jenny Doré
Elle aussi blessée la saison dernière et à nouveau en fin de saison, Jenny aura décidément manqué de chance sous le maillot à damier. Mais pourtant amené sa pierre à l’édifice sur son aile droite !

"Le CAB est le club qui m’a ouvert ses portes, et m’a permise de faire mes premiers pas en niveau national. J’ai débutée dans ce club il y a 2 ans et j’en garderai un bon souvenir. Partir en ayant à l’esprit que l’on est atteint l’objectif qui a été fixé en début de saison.. Woaw !!! Bonne continuation aux filles !"

Leïla Nino
Pour des raisons administratives, la portière argentine n’aura malheureusement pas où finir la saison avec ses coéquipières. Pourtant elle aura gardé les buts béglais avec brio ! Apportant au collectif plus qu’une alternative à l’inamovible Charlotte Deschamps et relançant parfois l’équipe à grands renforts de parades et avec toute sa "grinta" !
Gracias por todo Lele !

Rejoins nous sur facebook

Newsletter

Partenaires


Conseil Général de Gironde

alternat.net - Agence web

Conseil Régional d'Aquitaine

GEDIMAT

Mairie de Bègles

Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports

Abatilles

Boucherie Gazeau

http://www.tcc-fr.com/

Bistrot Régent - Villenave d'Ornon

L'Austra - Restaurant - Urban Beach - Bordeaux

Totto Bistro e cucina

C du Café

Café Bellini

Brasserie PMU - Le Gambetta

Poissonnerie Vents & Marées

Latresne Automobiles

Brasserie La Blanche

Taquipneu à 2 rue du Lugan, 33130 Bègles Expert en pneus et services (...)

Bistrot du Grand Louis

Brasserie Le Cap - La table des copains

SUEZ ENVIRONNEMENT

TENEO APPART HOTEL

ASAPE

SARL PECHAMBERT

FELLINI - BAR - PIZZERIA - TRATTORIA

Palazzo

Le Rohan

MIPP

DECATHLON

Ô Sucré Salé Glacé

MELVINE CONCEPT

LE SAINT GEORGES

STEF

MALEYRAN

>> Voir tous nos partenaires